Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 15:16

Les acouphènes sont un marché porteur tant pour les fabricants de prothèse que pour les méthodes anti-acouphènes. Comment sélectionner les meilleurs thérapies au plus juste prix. Philippe Barraqué, musicothérapeute et expert santé, vous conseille.

  • Le premier conseil, c'est consulter votre ORL et faire un bilan auditif complet. Rendez également une petite visite à votre dentiste afin de vérifier vos dents, en particulier leur alignement ainsi que les amalgames dentaires et les dents de sagesse.
  • Le second conseil que je puisse vous donner, c'est qu'il est tout à fait possible d'obtenir un soulagement appréciable pour vos bruits auditifs sans débourser d'importantes sommes d'argent. Ainsi, des patients ont attiré dernièrement mon attention sur les pratiques pour le moins étonnantes d'une orthophoniste française qui propose des sessions pour "guérir" les acouphènes et l'hyperacousie pour un coût exorbitant entre 6000 et 12000 euros. Sa méthode s'avère être un "mix" de différentes techniques de thérapies holistiques qui n'apportent rien d'innovants sur le plan thérapeutique.
  • Le troisième conseil est simple. Avant de vous rendre dans un centre spécialisé dans le traitement des acouphènes, procurez vous des CD de thérapie sonore. J'insiste bien des CD, et non des téléchargements Mp3 qui ne restituent pas, à cause de leur format compressé, toutes les fréquences neuro-acoustiques dont vous aurez besoin. Ecoutez-les avec un bon casque quotidiennement pendant une durée de six mois. Peu à peu, le processus d'habituation du cortex auditif se mettra en place et diminuera vos acouphènes.
  • Quatrième conseil, dans toutes les pathologies chroniques, ce sont les "petits plus" thérapeutiques associés à un nouveau mode de vie saine, qui sont les plus payants à long terme. Prenez du temps pour vous. Faites des séances d'ostéopathie, de sophrologie, de relaxation, de méditation, de yoga. Prenez des compléments alimentaires et manger bio, de préférence végétarien.
  • Cinquième conseil, utilisez des outils technologiques et de bien-être pour améliorer votre confort auditif : un mini haut parleur d'oreiller qui diffuse des bruits thérapeutiques, une fontaine d'intérieur, un diffuseur d'huiles essentielles, un ionisateur, etc.
  • Sixième conseil, si vous portez déjà des prothèses auditives, adoptez celles qui ont un générateur de bruits intégrés qui produira un effet masquant et rendra le son continu des acouphènes moins omniprésent.
  • Septième conseil, il est aujourd'hui inutile de se déplacer, il existe des coachings par téléphone qui donnent de très bons résultats pour vivre mieux les acouphènes et l'hyperacousie. Comptez 100 à 200 euros pour bénéficier de ce type de protocole personnalisé.

En résumé, ne cédez jamais aux sirènes de l'illusion, aux fausses bonnes nouvelles qui inondent la toile, mais sachez prêter l'oreille aux conseils de bon sens qui vous sont donnés.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

www.stop-acouphenes.fr

c2017 - Blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 23:27

Comment supprimer vos acouphènes? La méthode Stop Acouphènes vous apporte des solutions pour venir à bout de vos dysfonctionnements auditifs afin de mieux les gérer, les apaiser, les accepter. En ce moment, des promotions à prix très doux sur les Packs.

#Pack 2CD Stop Acouphènes 39 36,90#Pack Soin Total (5CD) 92,70 85€ #Pack Oreiller 57 49,90€

Bourdonnements d'oreilles, sifflements, chuintements, fréquences aiguës continues ou intermittentes, les acouphènes sont des squatters de votre oreille qui polluent votre vie. La méthode Stop Acouphènes peut vraiment vous débarrasser de ces sons que vous ne supportez plus.

Un papier que l'on froisse, des couverts qui s'entrechoquent, un ballon qui rebondit sur le sol, tout s'amplifie de façon démesurée ; aucun doute, vous souffrez d'hyperacousie : une hypersensibilité au bruit qui se traite par certaines fréquences neuro acoustiques. Avez-vous la phobie du moindre son? Il s'agit certainement de misophonie, un trouble que les thérapies cognitives et comportementales soulagent efficacement. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Des troubles auditifs qui apparaissent après plusieurs heures passées sur votre ordinateur, des acouphènes qui se manifestent après une utilisation intensive du portable et de la wifi, ou à proximité d'une ligne à haute tension, d'une antenne-relai de téléphonie mobile, vous êtes assurément sensible aux ondes et aux champs électromagnétiques. Il existe des solutions peu coûteuses pour y remédier. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Vous aimez écouter la musique à fond et vous soumettez vos tympans aux décibels de votre mp3 et aux mégabasses des concerts, attention aux dommages collatéraux sur vos oreilles et aux risques de surdité précoce! Les techniques d'habituation par la thérapie sonore sont recommandées pour réduire les effets des traumatismes auditifs. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Vous souffrez d'une pathologie chronique ou vous êtes malentendant, vous suivez un traitement médicamenteux avec pour effets secondaires des acouphènes, des vertiges, des pertes auditives et vous cherchez des thérapies de confort, des conseils, du bien-être. La méthode Stop Acouphènes peut vous aider.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

C2017. Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Stop Acouphènes™ Marque déposée

Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 00:43

La nouvelle technologie Plextek est conçue pour fonctionner avec un casque audio et permet de détecter précocement les premiers signes cliniques des risques d’acouphènes.

Le principe est de mesurer les signaux envoyés par le cerveau en réponse à un stimulus auditif. En utilisant un ordinateur portable et une carte audio, le système Plextek a pu enregistrer l’activité cérébrale intra-auriculaire générée par des casques de grandes marques comme Sennheiser et Sony.

Expérimentée sur du personnel des armées exposé à des risques auditifs importants en milieu hostile, cette méthode de détection innovante permet aux auditeurs de tester leur audition quotidiennement en fonction de leurs spécificités auditives à partir d’une courbe de réponse personnalisée. Plextek établit une empreinte digitale et corticale qui vous est propre et qui permet de ne pas dépasser vos seuils d’écoute autorisés.

En mettant à la portée du grand public cette technologie de détection, il devient facile de s’autocontrôler et d’interrompre rapidement toute écoute à risques.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

- Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés.

Repost 0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 01:18

 

Le pack Oreiller permet de retrouver des nuits douces sans être gêné par vos acouphènes. Il comprend les 2 CD Stop Acouphènes contenant toutes les fréquences de masquage et un mini haut-parleur extra plat à glisser au fond de votre oreiller.

 

 

Ce pack a de nombreux avantages:

  • Le petit haut-parleur se branche sur votre lecteur mp3 ou votre smartphone. 
  • Ce système est particulièrement utile si vous souffrez d'insomnies et que vous n'arrivez pas à vous défocaliser de vos bruits auditifs.
  • L'écoute durant la nuit des CD Stop Acouphènes ou d'ambiances naturelles est confortable et ne gêne pas votre entourage.
  • Pratique, vous l'emmènerez partout.

Commandez vite le Pack Spécial Oreiller sur le site de référence Stop Acouphènes recommandé par le magazine Top Santé et des médecins ORL. Méthode validée scientifiquement comme dispositif médical.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, créateur de la méthode Stop Acouphènes

- Le blog des acouphéniens - www.stop-acouphenes.fr

Repost 0
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 02:06

Le traitement des vertiges de Ménière repose sur l’isolement du patient et l’administration de différents médicaments : anti vertigineux, sédatif, anti nausée.

Le traitement de fond vise à prévenir la récidive des vertiges. Il se subdivise en traitements conservateur ou destructeur, médical ou chirurgical, selon qu’ils conservent ou détruisent la fonction vestibulaire de la zone malade.

Les traitements conservateurs ont – schématiquement - pour but de diminuer l’excitabilité du système vestibulaire. Divers médicaments comme les anti histaminergiques, les anti calciques ou vestibuloplégiques sont utilisés par cures de longue durée.

D’autres médicaments visent à diminuer l’hydrops endolymphatique, c'est à dire la dilatation du labyrinthe par sécrétion de l'endolymphe (glycérotone, mannitol, diurétique). Un régime désodé est couramment prescrit. Le traitement du « terrain » doit aussi être pris en compte : discussion avec le patient préparant le malade à mieux accepter sa maladie, traitement anxiolytique, etc.

Les traitements destructeurs ont pour but de détruire les récepteurs vestibulaires (labyrinthectomie chimique ou chirurgicale) ou de sectionner le nerf vestibulaire (neurotomie vestibulaire).

En cas de résistance aux traitements médicaux et la persistance de crises vertigineuses fréquentes, une labyrinthectomie chimique peut être proposée.

Elle est réalisée par des injections intra tympaniques d'un antibiotique ototoxique la gentalline, sous anesthésie locale. Les injections varient selon les sujets entre une à six et doivent être séparées d’un délai temporel d'une semaine. L’audition est totalement préservée.

La destruction des récepteurs vestibulaires dysfonctionnels entraîne la guérison définitive de la maladie vertigineuse. la compensation vestibulaire centrale se met en place dès la première semaine qui suit l’effet de la gentalline.

Ce traitement doit être fait en suivant l’évolution sous vidéonystagmographie et potentiels évoqués otolithiques. L’équitest permet de vérifier la restauration de la fonction d’équilibration. Elle permet la guérison de la maladie vertigineuse.

Source : Docteur Catherine de WAELE

Blog des acouphéniens - www.blog-des-acoupheniens.fr - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 01:20

Nombreux sont les troubles auditifs des militaires américains dont les causes sont le maniement des armes et les séquelles post traumatiques liés à la guerre. Il existe pour cela un centre d'excellence pour les traiter.

Ce centre américain de prévention et d'analyse des risques auditifs du personnel militaire dépend du Ministère de la Défense. Ses recherches de pointe permettront à terme de mieux évaluer chaque pathologie auditive, de la diagnostiquer avec des moyens technologiques innovants et de mettre au point de nouveaux protocoles thérapeutiques.

- CD Neurostimulation Anti Acouphènes - agit sur le donneur d'ordre de vos problèmes d'audition : votre cerveau.

Blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - www.blog-des-acoupheniens.fr - Tous droits réservés.

Repost 0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 17:25

En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les hallucinations auditives du champ de la folie ordinaire.

«Avec les entendeurs de voix, il se produit un changement de paradigme très intéressant, car en psychiatrie, ce syndrome est considéré comme très pathologique. C’est le prototype de la folie», s’enthousiasme le psychiatre et psychanalyste parisien Patrick Landman. «Avec les entendeurs de voix, on sort de l’approche binaire qui consiste à dire, vous entendez des voix, il faut les supprimer. Ce qui est important, ce n’est plus tant l’entente des voix, mais l’impact qu’elles ont sur la personne», renchérit le psychiatre Charles Bonsack du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (Suisse).

«On s’est aperçu que l’entente des voix concernait une proportion importante de la population et que les hallucinations pouvaient survenir chez n’importe qui dans des conditions extrêmes, comme le manque d’oxygène par exemple», complète-t-il. «Les entendeurs de voix sont des précurseurs dans l’entraide en psychiatrie. Il s’agit non plus d’être dans une relation de fuite avec les voix, mais au contraire d’en faire des alliés bienveillants», témoigne quant à lui Iannis MacClunskey, praticien à Lausanne.

Vivre avec les voix

Malades et soignants s’engouent pour l’entente de voix, un mouvement international né aux Pays-Bas en 1988 et déjà implanté dans plusieurs pays anglo-saxons. Il s’agit pour ses membres non plus de guérir au sens médical du terme, mais de se rétablir, de reconstruire une vie sociale et affective. Avec au centre de cette démarche, le patient, qui par l’expérience de sa maladie, détient une connaissance qu’il peut partager avec ses pairs au sein de groupes d’entraide. «Nous en sommes à des stades divers de notre parcours de rétablissement mais chacun de nous à son niveau, peut s’appuyer sur son expérience», rapporte ainsi Vincent Demassiet, un ancien patient schizophrène du Réseau français des entendeurs de voix.

En groupe ou en consultation individuelle, l’entendeur de voix apprend à profiler les différentes voix qu’il entend. Il en analyse les caractéristiques d’après le contexte de leur survenue, leur sexe, leur tempérament et leur lien éventuel avec des traumatismes. Par ce profilage, il acquiert une connaissance fine de ses voix et peut entreprendre de les apprivoiser, dans l’espoir de reprendre le pouvoir sur elles et de se libérer de leur emprise. «J’ai essayé de mettre une distance entre moi et elles, témoigne une patiente, qui a entendu des voix pendant 30 ans et qui a travaillé le profilage de ses voix dans le cadre de sa prise en charge à l'hôpital. Il m’a fallu deux ans environ avant de parvenir à les maîtriser. Quand je les ai maîtrisées, au fur et à mesure, elles sont parties.»

Certaines voix, bienveillantes ou inspiratrices, accompagnent la vie de ceux qui les entendent. Elles peuvent même être source de création. Mais d’autres voix, agressives et autoritaires, envahissent l’existence de ceux qui les entendent et quand leurs ordres sont perçus comme réels, elles peuvent conduire à des passages à l’acte. D’où l’approche de la psychiatrie traditionnelle visant à les supprimer, par le recours aux neuroleptiques. Mais ces médicaments, bien qu’ils aient contribué à la socialisation des malades depuis l’après-guerre, posent également problème. S’ils limitent l’impact des voix sur la personne, ils ne les suppriment pas et leur mode d’action reste mal connu. Prescrits à forte dose, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires, dont l’inhibition des émotions, la prise de poids, la baisse de la libido et l’impuissance. L’assimilation de l’entente des voix à la psychose est par ailleurs stigmatisante, ce qui isole la personne et entrave sa guérison.

Une conception humaniste

De ce constat découle la recherche d’approches humanistes, fondées non sur la suppression des symptômes mais sur la possibilité pour le patient, de vivre avec comme au CHUV ou depuis une dizaine d’années, l’approche thérapeutique a été recentrée sur le rétablissement du malade. «Dans l’approche développée à Lausanne, l’accent est mis sur la cohérence de la trajectoire de soin du patient, fondée sur une conception humaniste de la psychiatrie, selon une approche plurielle combinant la neuroscience, la spiritualité, et la cohabitation de différents courants de psychothérapie», explique Boris Pourré, infirmier psychiatrique. Les neuroleptiques sont ainsi utilisés de façon raisonnée, avec une surveillance étroite de l’apparition des effets secondaires et des désordres métaboliques, visant à prévenir leur installation.

S’ils sont utilisés en priorité dans les moments de crise, d’autres outils incluant des séances de pleine conscience ou diverses thérapies cognitivo-comportementales sont proposées au patient au sein du groupe «Se rétablir» dont la technique de profilage des voix mise au point par les entendeurs de voix. «On a longtemps considéré le fou comme presque inhumain, en oubliant qui il était en dehors des crises. Les diagnostics tels qu’ils sont posés en psychiatrie contribuent à la stigmatisation du malade. Le rétablissement permet aussi de surmonter la barrière de la stigmatisation», souligne Charles Bonsack.

Pour les anciens patients qui au sein du réseau international sur l’entente des voix, viennent témoigner de leur parcours de rétablissement, la démarche est perçue comme une reprise de pouvoir non seulement sur les voix, mais aussi sur la psychiatrie, émanant elle-même de la société. «On est passé de l’entente des voix comme un symptôme à une libération, une véritable expérience humaine. On a instauré un nouveau langage» affirme Eleanor. Cette femme d’une trentaine d’années qui raconte s’être rétablie grâce aux entendeurs de voix avait reçu, vers l’âge de 20 ans, un diagnostic de schizophrénie qui l’avait menée à l’internement psychiatrique. Le secret de son rétablissement? Un travail sur les émotions violentes liées à ses traumatismes d’enfance. «C’est aussi simple que cela», conclut-elle.

www.stop-acouphenes.fr - la référence en thérapie sonore contre les bruits auditifs

www.sophro-acouphenes.fr - la sophrologie à domicile

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Repost 0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 00:33
J'hallucine!
J'hallucine!

La perception de voix ou de musiques immatérielles est considérée comme un trouble "d'hallucination auditive" même s'il est parfois vécu par des personnes souffrant de surdité, d'acouphènes, d'hyperacousie ou de misophonie.

Certains états modifiés de conscience ou d'addictions sont susceptibles de générer ce type de perception qui est différent des bourdonnements d'oreilles. Un stress intense peut occasionnellement donné lieu à des perceptions de sons, de voix que le patient redoute bien souvent. Quand ces voix sont obsédantes, déformées, proférant des insultes, il s’agit de troubles psychiques (paranoïa, schizophrénie, etc.)

Les hallucinations auditives n’ont également rien de commun avec celles entendues mentalement par un musicien créant une composition musicale ou par ce que les anciens appelaient « les voix célestes». C’est également un phénomène connu chez le méditant, le religieux ou l’initié de percevoir des sons à l’intérieur de soi ou des voix désincarnées. La modification des rythmes cérébraux durant la méditation et la prière (rythmes alpha, thêta, delta) crée des états extatiques engendrant notamment des ressentis extrasensoriels.

Les hallucinations auditives sont souvent la conséquence d’une écoute musicale intensive, notamment de rythmes répétitifs à forte puissance. En ne laissant plus de champs de repos au cerveau, celui-ci crée « en écho » des voix et de sons virtuels qui sont très destructifs pour la personnalité car ils limitent la communication avec l’extérieur et de ce fait, déstructurent et désocialisent.*

*Extrait de Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué (éditions J.Lyon)

  • www.stop-acouphenes.fr : la référence en thérapie sonore anti-acouphènes recommandée par des ORL et des audiologistes.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

Le blog des acouphéniens - www.blog-des-acoupheniens.fr - Tous droits réservés -

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie surdité sénior thérapie sonore stress dépression misophonie malentendant addiction
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 00:47
ORL, examen et conseils
ORL, examen et conseils

Le médecin ORL Claude Amand a affiché ses conseils dans sa salle d'attente. Des conseils à suivre pour mieux gérer ses bruits dans les oreilles.

Actuellement en France, parmi les jeunes de 15 à 35 ans, 3 sur 4 ont des acouphènes !!! Principalement, suite à une exposition à des bruits trop forts : concerts, soirées en boîtes sans bouchons pour protéger les oreilles… Mais aussi à force d’écouter la musique avec un MP3 : la musique arrive alors « compressée » dans les oreilles. Pour gagner de l’espace (ou du temps : Time is money !), les intervalles de silence sont supprimés et les oreilles sont ainsi hyper-stimulées, saturées, sans aucun moment de repos. Avec l’installation des acouphènes dans "l’oreille interne ou le cerveau ?", le silence est impossible à retrouver pour se concentrer, pour étudier…

  • En fait, il vaut mieux alors ne pas rester dans le silence mais écouter une musique douce ou des bruits (« blanc ou rose ») qui contrebalancent ses acouphènes. Je vous invite à consulter le site stop-acouphenes.fr et en particulier le site de Philippe Barraqué, musicologue français, qui a recherché comment soulager les acouphènes par des CD de bruits de la nature, de musique douce, que vous pouvez écouter sur son site.
  • Acouphènes suite à un choc psychologique ou à un gros stress. Le problème des acouphènes alors, c’est qu’ils sont tellement présents, qu’ils amplifient fortement la déprime, donc le stress en lui-même, avec effet « boule de neige ». Pour retrouver la confiance en soi, une aide psychologique peut être nécessaire : par exemple l’autohypnose, l’EFT (Emotional Freedom Techniques), la respiration profonde et consciente (Mindfulness), la sophrologie, les champs magnétiques pulsés agissant sur le système nerveux sympathique, donnent aussi de bons résultats pour ces problèmes.
  • Un traumatisme physique est souvent cause des acouphènes : accident de voiture, chutes, coups…, provoquant un déplacement des vertèbres cervicales, en particulier des 3 premières vertèbres cervicales, avec parfois un glissement de ces vertèbres, ce qui coince les nerfs et la circulation du sang vers l’oreille interne. Parfois l’articulation des mâchoires est déviée par un choc latéral violent : une gifle ou un coup de poing, ou encore par la perte de certaines dents ou la pose d’un appareil dentaire… Dans ces cas, un traitement par acupuncture accompagné de kinésithérapie, d’ostéopathie et des soins dentaires adaptés donnent de bons résultats. Ceci étant, des acouphènes sont relativement faciles à traiter ! Je vous invite d’ailleurs à consulter les sites acouphènes parmi les informations suivantes : Les Lettres du Professeur Joyeux, Alternative Santé, en particulier le numéro 171.
  • Autres causes d’acouphènes plus compliquées à résoudre, la prise de médicaments ototoxiques pour certaines personnes : anti-inflammatoire et diurétique, le furosémide; antibiotiques comme macrolides, néomycine, streptomycine, aminoside ; antipaludéens comme la quinine, la nivaquine ; antihypertenseurs, anti-arythmiques pour le cœur. Certains médicaments pour l’asthme ; antiulcéreux pour l’estomac ; anticonvulsivants. Certains produits anesthésiques ; Interféron, chimiothérapie, méthotrexate. Certains traitements hormonaux.

Ce qui est compliqué, c’est le fait que ces médicaments aident la personne pour un vrai problème, mais lui causent de gros ennuis : il s’agit donc de peser le pour et le contre !

  • Source : Dr Claude Armand (ORL)

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, expert santé

www.stop-acouphenes.fr - La référence en thérapie sonore

  • Livre Dites stop à vos acouphènes, Philippe Barraqué, éditions J.Lyon

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène bruit blanc bruit rose surdité audition thérapie sonore malentendant chimiothérapie stress traumatisme
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 00:07
Corinne et la vraie vie
Corinne et la vraie vie

Le témoignage de Corinne sur ma page FB qui a éliminé ses acouphènes en s'éloignant des sources de stress et de bruits.

"J'ai eu des acouphènes pendant 20 ans quand je vivais à Paris, nous dit Corinne. En quittant Paris en 2012 pour vivre dans une petite ville de province mes acouphènes ont diminué nettement au bout de 2 ans. Aujourd'hui je n'ai plus du tout d'acouphènes sauf quand je retourne dans le bruit de la ville après une journée."

Et Corinne ajoute : "Tous les bruits que nous subissons aujourd'hui et à forte dose qui sont dans tous les magasins, dans les restaurants, dans les bars à cause d'une musique trop forte, et des télévisions qui passent des chaînes de musique abrutissante sous prétexte que cela stimule l'individu. Mais je n'ai pas besoin de subir tous ces bruits pour me stimuler et pour aller faire mes courses, pour prendre un verre avec un ami dans un bar.

Je suis certaine que tous ces bruits ajoutés à ceux de la ville, plus les ondes magnétiques favorisent les acouphènes", conclut Corinne qui depuis vit sans bruit auditif." Comme quoi, on peut agir sur ses acouphènes même au bout de vingt ans en changeant son mode de vie. Vous commencez quand?

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

Le Blog des acouphéniens - www.blog-des-acoupheniens.fr - Tous droits réservés

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie handicap surdité bruit blanc bruit rose bruit brown malentendant sénior tinnitus
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 00:56
Votre sophrologie à domicile
Votre sophrologie à domicile

Diminuez vos acouphènes par la détente physique et psychique.

Inspiré par les techniques traditionnelles du yoga, de l’hypnose et de la méditation, le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo a fondé les bases de la sophrologie au milieu du siècle dernier.

Sa méthode s’articule autour de deux axes thérapeutiques :

- les relaxations dynamiques,

- les sophronisations.

  • Les relaxations dynamiques favorisent la détente physique et mentale par la respiration, la conscientisation du corps, le développement des potentialités intuitives et créatives.
  • Les sophronisations se déroulent avec un thérapeute qui guide le patient jusqu’à un état intra-sophronique entre veille et sommeil (rythme Alpha) lui permettant de le traiter par différents protocoles de suggestions mentales et sensorielles dont les effets positifs se prolongeront bien après la séance.

Principales indications :

Le stress, l’atténuation d’une douleur, le sevrage addictif, les troubles psychosomatiques, la préparation à un examen, le développement des potentialités créatives, tels sont les multiples possibles de la sophrologie qui a pour objectif de structurer la personnalité et de l’épanouir pleinement.

Acouphènes et sophrologie

L’utilisation des techniques sophrologiques pour les acouphènes n’a que des avantages puisqu’en détournant votre attention de ces bruits désagréables par des exercices psychocorporels et suggestifs adaptés, elles vous donnent les outils nécessaires pour reprendre le contrôle sur eux.

En coupant votre amplificateur émotionnel, la sophrologie vous aide à élever votre conscience au-dessus du tumulte des acouphènes pour qu’en simple observateur vous puissiez agir sur les mécanismes de souffrance et de dépendance que ces bruits parasites ont installés.*

#Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

  • Auteur de l'ouvrage Dites stop à vos acouphènes (éditions J.Lyon) - *extrait du livre -
  • Philippe Barraqué vous recommande le CD Sophro Acouphènes : www.stop-acouphenes.fr

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie sophrologie handicap surdité sénior malentendant tinnitus traumatisme sonore
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 16:46
Des acouphènes anxiogènes
Des acouphènes anxiogènes

Selon une étude scientifique américaine récente, environ 50 millions de citoyens aux USA disent avoir des acouphènes modérés et 12 millions ont consulté un médecin ORL pour les traiter.

L'acouphène est un phénomène très fréquent, habituellement bien supporté ; environ 10 % à 15 % des adultes ont vécu une expérience d’acouphènes suite à un traumatisme sonore, un problème vertébral ou une malocclusion dentaire. Quarante pour cent des patients américains atteints d'acouphènes ont une hyperacousie associée.

L'acouphène est un trouble neurologique qui entraîne des troubles psychologiques et relationnels. Il n’est pas considéré comme une maladie mais plutôt comme un symptôme associé à une maladie ou une déficience sous-jacente. Pour cette raison, les meilleurs traitements des acouphènes sont ceux qui ciblent les maladies provoquant les acouphènes, et non ceux qui soulagent uniquement les effets auditifs indésirables.

Le symptôme acouphénique survient concomitamment à une perte auditive. Seulement 18 % des patients semble n'avoir aucun problème d’audition. Mais l’acouphène a la particularité de s’installer sur des zones d’audition légèrement déficientes pas toujours décelables sur un audiogramme.

L'acouphène est parfois déclenché par le stress, la perte de sommeil, l’excès de sel et de glutamate, de boissons énergisantes, ainsi que par des allergies. Fumer peut également aggraver les acouphènes, car les substances toxiques et la fumée inhalée réduisent l’oxygénation cérébrale et en particulier celle des cellules ciliées de l'oreille interne.

On sait également que de nombreux médicaments peuvent provoquer ou aggraver les acouphènes. Ces médicaments ototoxiques sont principalement des antibiotiques, des corticoïdes, des antidépresseurs, des diurétiques, l’aspirine et la quinine, entre autre.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

www.stop-acouphenes.fr La référence en thérapie sonore anti-acouphènes

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans handicap surdité acouphène hyperacousie malentendant bruit brown bruit rose bruit blanc stop acouphènes
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 16:57
"Je suis ton acouphène"
"Je suis ton acouphène"

C'est une croyance populaire qui remonte à l'Antiquité de croire que quand l'oreille siffle, on dit du mal de vous. Mais est-ce si faux que cela?

"Sonus geminas mihi circumit auris", ce qui veut dire "un certain bruit me revient aux oreilles". Ce passage du poète antique Stace qui tintinnabule à l'intérieur de vous, n'exprimerait-il pas une certaine vérité? Le bon sens du peuple prétend que si quelqu'un est en train de parler de vous en mal ou en bien, vos oreilles se mettent à siffler. Plus précisément, si l'oreille gauche tinte, c'est que quelqu'un est en train de médire de vous, de vous dénigrer. Par contre, si c'est l'oreille droite alors Eureka! c'est tout bon, mais c'est tellement rare, non?

Est-ce l'acouphène qui rend l'acouphénien hypersensible et à fleur de peau ou est-ce un climax mental perturbateur qui produit ses ires de l'humeur? Lui en veut-on? Les thérapeutes et les médecins se sont-ils ligués contre lui pour que ses bruits auditifs intempestifs jamais ne cessent? Y-a-t-il une théorie du complot autour de l'acouphène, une corporation de thérapeutes nantis qui s'en mettent plein les poches avec des bruits colorés et des méthodes non conventionnelles, des placebos homéopathiques?

Même les grands pontes, on s'en méfie aussi, disent certains chatouillés de l'oreille. La méfiance est telle qu'on ne sort plus de chez soi, qu'on redoute - même s'il ne se passe rien. Et quand on se risque dans la vie normale, c'est armé de bouchons d'oreilles, la peur au ventre, la peur du bruit tueur, la peur du thérapeute prédateur. Quel enfer non?

Mais ne serait-ce pas tout simplement les tribulations de vos ennemis intérieurs, tout ce bruit que génèrent en permanence votre hyperactivité mentale, votre analyse constante du moindre fait, du moindre bruit, votre logorrhée continue sur des forums verbeux qui ont pour incantation morbide : "oreille malaaaade".

Le préalable à toute thérapie anti-acouphènes est faire taire ce vacarme improductif de votre esprit. Et qui sait, quand cessera le bruit de fond de vos pensées toxiques, les acouphènes baisseront peut-être un peu, beaucoup. Vous ne croyez pas?

Philippe Barraqué, créateur de la méthode Stop Acouphènes, expert santé

- Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans surdité acouphène art-thérapie hyperacousie senior handicap malentendant thérapie sonore
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 01:28
Points d'impact des zones cérébrales activant les acouphènes
Points d'impact des zones cérébrales activant les acouphènes

Une étude scientifique publiée dans la revue scientifique Current Biology fait état d’une avancée majeure dans la localisation des acouphènes au niveau du cortex cérébral.

En effet, elle relate que ces signaux corticaux ont été localisés dans le cerveau d’un patient épileptique de 50 ans qui devait bénéficier d’une chirurgie pour traiter son épilepsie résistante à tout traitement médicamenteux. Pour cela, le patient a été mis sous surveillance constante pour dresser le tableau clinique précis de ces crises, grâce à 164 électrodes implantées dans son hémisphère gauche et sur une durée de deux semaines.

Les chercheurs ont ainsi pu comparer les périodes de son activité cérébrale où l’acouphène était en phase aigüe avec celles où elles retournaient à la normale. Ils ont ainsi constaté que le signal acouphénique concernait un ensemble assez étendu de régions cérébrales. Sur la photo de l’hémisphère gauche du patient, on peut en effet constater que les localisations sont multiples et d’intensités différentes. Comme l’a déclaré le Dr Philip Gander de l’Université américaine de l’Iowa, « c’est très rare qu’on puisse suivre un patient, par cette technique d’implantation d’électrodes, qui souffre à la fois d’épilepsie et d’acouphènes. »

Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que la méthode d’inhibition résiduelle utilisée par ces médecins pour localiser les acouphènes rappelle en bien des points les effets positifs et inhibants des bruits masquants en thérapie sonore. Les chercheurs ont en effet soumis leur patient à 60 séances courtes de 30 secondes de bruits écoutés au casque. Les acouphènes aigus et constants du patient ont fortement diminué après chaque écoute. Il a suffi alors de comparer l’activité cérébrale avant et après chaque séance pour constater des impacts résiduels dans le cerveau, comme le confirme le Dr William Sedley, co-auteur de la recherche et neuroscientifique à l’Université de Newcastle. Des tracés d’ondes cérébrales et neuronales spécifiques aux acouphènes ont ainsi été déterminés.

On pensait jusque-là que le signal de l’acouphène n’était vraisemblablement émis que par le cortex auditif et on découvre dans cette recherche innovante qu’une proportion très importante de régions du cerveau est impactée par les acouphènes. Mais ce phénomène si étendu est-il aussi développé lors de la survenue des bruits auditifs? Cette expérience clinique effectuée sur un cas unique ne permet pas de le définir. Il n’en reste pas moins vrai que cette découverte valide que le signal acouphénique est avant tout cérébral, que les bruits masquants ont un effet inhibiteur et transitoire sur les acouphènes, même si certains protocoles de thérapie sonore demandent à être réévalués.

Il reste toutefois à déterminer si ce mécanisme neuronal concerne tout type de bruits auditifs ou seulement certains, et surtout de tester cette méthode sur un échantillon représentatif de patients souffrant d’acouphènes et non épileptiques.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

www.stop-acouphenes.frwww.sophro-acouphenes.fr

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition santé malentendant tinnitus thérapie sonore handicap hyperacousie médecine
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 00:23
Philippe Barraqué dans le Top 10 des auteurs santé

C'est toujours un plaisir d'apprendre que les articles de mes différents blogs me classent dans le top10 des auteurs santé français les plus partagés sur les réseaux sociaux (mars 2015).

Merci aux internautes qui me suivent, en toute indépendance, simplement pour apporter de l'information à celles et ceux qui en ont besoin. (source Paperblog)

https://twitter.com/paperblog_fr/status/584008336951136257

Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés -

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène audition santé surdité senior stop acouphènes sophrologie malentendant musicothérapie relaxation
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 01:23
Philippe Barraqué, organisateur de la pétition sur Change.org
Philippe Barraqué, organisateur de la pétition sur Change.org

Très chères amies et amis,

En un an, notre pétition "Donnez des moyens à la recherche sur les acouphènes" a connu une progression rapide et constante.

Elle est devenue, grâce à vous, la seule pétition réellement indépendante et a bénéficié d'un très bon impact médiatique, ainsi que d'un accueil favorable tant auprès des décisionnaires, des professionnels de santé que des institutionnels qui relaient nos informations et notre combat.

C'est en effet une réelle prise de conscience qui s'opère dans notre pays en ce qui concerne la prise en compte des pathologies acouphéniques et hyperacousiques.

Il faut plus que jamais continuer à partager et à faire connaître cette pétition pour aboutir à encore plus de résultats tangibles sur le terrain. Je compte sur vous et les patients comptent sur vous aussi!

Que les fêtes de Pâques qui s'approchent avec le printemps naissant, puissent vous apporter de la joie et du bonheur pour vous et pour vos proches.

Bien sincèrement,

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé et organisateur de la pétition "Donnez des moyens à la recherche sur les acouphènes" (Change.org)

Signez notre pétition ici : https://www.change.org/p/aux-politiques-et-%C3%A0-tous-les-d%C3%A9cisionnaires-donnez-des-moyens-%C3%A0-la-recherche-sur-les-acouph%C3%A8nes

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans acouphène hyperacousie pétition santé surdité malentendant handicap

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Acouphènes, le juste prix d'une thérapie - Philippe Barraqué
    Les acouphènes sont un marché porteur tant pour les fabricants de prothèse que pour les méthodes anti-acouphènes. Comment sélectionner les meilleurs thérapies au plus juste prix. Philippe Barraqué, musicothérapeute et expert santé, vous conseille. Le...
  • Promotion Acouphènes Tout doit disparaître!
    Comment supprimer vos acouphènes? La méthode Stop Acouphènes ™ vous apporte des solutions pour venir à bout de vos dysfonctionnements auditifs afin de mieux les gérer, les apaiser, les accepter. En ce moment, des promotions à prix très doux sur les Packs....
  • Et si votre casque audio pouvait détecter vos risques d'acouphènes? C'est fait.
    La nouvelle technologie Plextek est conçue pour fonctionner avec un casque audio et permet de détecter précocement les premiers signes cliniques des risques d’acouphènes. Le principe est de mesurer les signaux envoyés par le cerveau en réponse à un stimulus...
  • Handicap, programmes des candidats à la présidentielle au banc d'essai - Philippe Barraqué
    Le handicap n’est pas la préoccupation première des médias pour l’élection présidentielle. Les français ne s’y intéressent que lorsqu'ils sont eux-mêmes concernés. Mais que proposent les candidats? Petit tour d’horizon des programmes « handicap » très...
  • Pack oreiller, la solution anti acouphènes
    Le pack Oreiller permet de retrouver des nuits douces sans être gêné par vos acouphènes. Il comprend les 2 CD Stop Acouphènes contenant toutes les fréquences de masquage et un mini haut-parleur extra plat à glisser au fond de votre oreiller. Ce pack a...
  • L'oignon soulage les maux d'oreilles
    Qui n'a pas déjà souffert de maux d'oreilles? Surtout en période hivernal où le froid se mêle aux expositions venteuses. Plusieurs remèdes: le bonnet sur la tête pour se protéger à l'extérieur et l'oignon pour soulager les douleurs lancinantes, parfois...
  • Vertiges de Ménière, ça se soigne comment?
    Le traitement des vertiges de Ménière repose sur l’isolement du patient et l’administration de différents médicaments : anti vertigineux, sédatif, anti nausée. Le traitement de fond vise à prévenir la récidive des vertiges. Il se subdivise en traitements...
  • Troubles auditifs, l'armée américaine s'en occupe - Philippe Barraqué
    Nombreux sont les troubles auditifs des militaires américains dont les causes sont le maniement des armes et les séquelles post traumatiques liés à la guerre. Il existe pour cela un centre d'excellence pour les traiter. Ce centre américain de prévention...
  • Les hallucinations auditives, comment vivre avec? Philippe Barraqué
    En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les...
  • Oreille malade / ça se passe aussi dans le cerveau
    Selon une étude récente publiée dans le Journal of neurophysiology, la difficulté que l'on a à bien entendre à mesure que nous vieillissons ne serait pas seulement due à une dégradation de l'ouïe. En règle générale, la perte de l'audition est causée par...

Pages

Liens