Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 17:25

En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les hallucinations auditives du champ de la folie ordinaire.

«Avec les entendeurs de voix, il se produit un changement de paradigme très intéressant, car en psychiatrie, ce syndrome est considéré comme très pathologique. C’est le prototype de la folie», s’enthousiasme le psychiatre et psychanalyste parisien Patrick Landman. «Avec les entendeurs de voix, on sort de l’approche binaire qui consiste à dire, vous entendez des voix, il faut les supprimer. Ce qui est important, ce n’est plus tant l’entente des voix, mais l’impact qu’elles ont sur la personne», renchérit le psychiatre Charles Bonsack du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (Suisse).

«On s’est aperçu que l’entente des voix concernait une proportion importante de la population et que les hallucinations pouvaient survenir chez n’importe qui dans des conditions extrêmes, comme le manque d’oxygène par exemple», complète-t-il. «Les entendeurs de voix sont des précurseurs dans l’entraide en psychiatrie. Il s’agit non plus d’être dans une relation de fuite avec les voix, mais au contraire d’en faire des alliés bienveillants», témoigne quant à lui Iannis MacClunskey, praticien à Lausanne.

Vivre avec les voix

Malades et soignants s’engouent pour l’entente de voix, un mouvement international né aux Pays-Bas en 1988 et déjà implanté dans plusieurs pays anglo-saxons. Il s’agit pour ses membres non plus de guérir au sens médical du terme, mais de se rétablir, de reconstruire une vie sociale et affective. Avec au centre de cette démarche, le patient, qui par l’expérience de sa maladie, détient une connaissance qu’il peut partager avec ses pairs au sein de groupes d’entraide. «Nous en sommes à des stades divers de notre parcours de rétablissement mais chacun de nous à son niveau, peut s’appuyer sur son expérience», rapporte ainsi Vincent Demassiet, un ancien patient schizophrène du Réseau français des entendeurs de voix.

En groupe ou en consultation individuelle, l’entendeur de voix apprend à profiler les différentes voix qu’il entend. Il en analyse les caractéristiques d’après le contexte de leur survenue, leur sexe, leur tempérament et leur lien éventuel avec des traumatismes. Par ce profilage, il acquiert une connaissance fine de ses voix et peut entreprendre de les apprivoiser, dans l’espoir de reprendre le pouvoir sur elles et de se libérer de leur emprise. «J’ai essayé de mettre une distance entre moi et elles, témoigne une patiente, qui a entendu des voix pendant 30 ans et qui a travaillé le profilage de ses voix dans le cadre de sa prise en charge à l'hôpital. Il m’a fallu deux ans environ avant de parvenir à les maîtriser. Quand je les ai maîtrisées, au fur et à mesure, elles sont parties.»

Certaines voix, bienveillantes ou inspiratrices, accompagnent la vie de ceux qui les entendent. Elles peuvent même être source de création. Mais d’autres voix, agressives et autoritaires, envahissent l’existence de ceux qui les entendent et quand leurs ordres sont perçus comme réels, elles peuvent conduire à des passages à l’acte. D’où l’approche de la psychiatrie traditionnelle visant à les supprimer, par le recours aux neuroleptiques. Mais ces médicaments, bien qu’ils aient contribué à la socialisation des malades depuis l’après-guerre, posent également problème. S’ils limitent l’impact des voix sur la personne, ils ne les suppriment pas et leur mode d’action reste mal connu. Prescrits à forte dose, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires, dont l’inhibition des émotions, la prise de poids, la baisse de la libido et l’impuissance. L’assimilation de l’entente des voix à la psychose est par ailleurs stigmatisante, ce qui isole la personne et entrave sa guérison.

Une conception humaniste

De ce constat découle la recherche d’approches humanistes, fondées non sur la suppression des symptômes mais sur la possibilité pour le patient, de vivre avec comme au CHUV ou depuis une dizaine d’années, l’approche thérapeutique a été recentrée sur le rétablissement du malade. «Dans l’approche développée à Lausanne, l’accent est mis sur la cohérence de la trajectoire de soin du patient, fondée sur une conception humaniste de la psychiatrie, selon une approche plurielle combinant la neuroscience, la spiritualité, et la cohabitation de différents courants de psychothérapie», explique Boris Pourré, infirmier psychiatrique. Les neuroleptiques sont ainsi utilisés de façon raisonnée, avec une surveillance étroite de l’apparition des effets secondaires et des désordres métaboliques, visant à prévenir leur installation.

S’ils sont utilisés en priorité dans les moments de crise, d’autres outils incluant des séances de pleine conscience ou diverses thérapies cognitivo-comportementales sont proposées au patient au sein du groupe «Se rétablir» dont la technique de profilage des voix mise au point par les entendeurs de voix. «On a longtemps considéré le fou comme presque inhumain, en oubliant qui il était en dehors des crises. Les diagnostics tels qu’ils sont posés en psychiatrie contribuent à la stigmatisation du malade. Le rétablissement permet aussi de surmonter la barrière de la stigmatisation», souligne Charles Bonsack.

Pour les anciens patients qui au sein du réseau international sur l’entente des voix, viennent témoigner de leur parcours de rétablissement, la démarche est perçue comme une reprise de pouvoir non seulement sur les voix, mais aussi sur la psychiatrie, émanant elle-même de la société. «On est passé de l’entente des voix comme un symptôme à une libération, une véritable expérience humaine. On a instauré un nouveau langage» affirme Eleanor. Cette femme d’une trentaine d’années qui raconte s’être rétablie grâce aux entendeurs de voix avait reçu, vers l’âge de 20 ans, un diagnostic de schizophrénie qui l’avait menée à l’internement psychiatrique. Le secret de son rétablissement? Un travail sur les émotions violentes liées à ses traumatismes d’enfance. «C’est aussi simple que cela», conclut-elle.

www.stop-acouphenes.fr - la référence en thérapie sonore contre les bruits auditifs

www.sophro-acouphenes.fr - la sophrologie à domicile

Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés - www.blog-des-acoupheniens.fr

Repost 0
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 16:57
"Je suis ton acouphène"
"Je suis ton acouphène"

C'est une croyance populaire qui remonte à l'Antiquité de croire que quand l'oreille siffle, on dit du mal de vous. Mais est-ce si faux que cela?

"Sonus geminas mihi circumit auris", ce qui veut dire "un certain bruit me revient aux oreilles". Ce passage du poète antique Stace qui tintinnabule à l'intérieur de vous, n'exprimerait-il pas une certaine vérité? Le bon sens du peuple prétend que si quelqu'un est en train de parler de vous en mal ou en bien, vos oreilles se mettent à siffler. Plus précisément, si l'oreille gauche tinte, c'est que quelqu'un est en train de médire de vous, de vous dénigrer. Par contre, si c'est l'oreille droite alors Eureka! c'est tout bon, mais c'est tellement rare, non?

Est-ce l'acouphène qui rend l'acouphénien hypersensible et à fleur de peau ou est-ce un climax mental perturbateur qui produit ses ires de l'humeur? Lui en veut-on? Les thérapeutes et les médecins se sont-ils ligués contre lui pour que ses bruits auditifs intempestifs jamais ne cessent? Y-a-t-il une théorie du complot autour de l'acouphène, une corporation de thérapeutes nantis qui s'en mettent plein les poches avec des bruits colorés et des méthodes non conventionnelles, des placebos homéopathiques?

Même les grands pontes, on s'en méfie aussi, disent certains chatouillés de l'oreille. La méfiance est telle qu'on ne sort plus de chez soi, qu'on redoute - même s'il ne se passe rien. Et quand on se risque dans la vie normale, c'est armé de bouchons d'oreilles, la peur au ventre, la peur du bruit tueur, la peur du thérapeute prédateur. Quel enfer non?

Mais ne serait-ce pas tout simplement les tribulations de vos ennemis intérieurs, tout ce bruit que génèrent en permanence votre hyperactivité mentale, votre analyse constante du moindre fait, du moindre bruit, votre logorrhée continue sur des forums verbeux qui ont pour incantation morbide : "oreille malaaaade".

Le préalable à toute thérapie anti-acouphènes est faire taire ce vacarme improductif de votre esprit. Et qui sait, quand cessera le bruit de fond de vos pensées toxiques, les acouphènes baisseront peut-être un peu, beaucoup. Vous ne croyez pas?

Philippe Barraqué, créateur de la méthode Stop Acouphènes, expert santé

- Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans surdité acouphène art-thérapie hyperacousie senior handicap malentendant thérapie sonore
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 02:57
Philippe Barraqué sur France Inter écoutez...

Réécoutez le podcast de mon intervention sur la méthode « La Voix qui guérit » et autres variations vocales et harmoniques dans l’émission « l’humeur vagabonde » sur France Inter (1/12/15).

Le micro débridé d’Elsa Daynac, son montage poétique « off et on », sa sensibilité à fleur de voix m’ont touché. (lecture à 44′ sur le podcast).

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1196767#

Le blog des acouphéniens - News -

Repost 0
Published by Philippe Barraqué Le blog des acouphéniens - dans thérapie sonore musicothérapie art-thérapie la voix qui guérit audition voix chant chant harmonique

Présentation

  • : Le blog des acouphéniens
  • Le blog des acouphéniens
  • : Acouphènes, hyperacousie, surdité précoce, pollutions technologiques et sonores, vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir de bruits auditifs. Ce blog des acouphéniens est fait pour vous.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Thérapie Sonore Fréquentielle TSF, la solution anti acouphènes
    Parmi les thérapies sonores existantes, la Thérapie Sonore Fréquentielle (TSF), mise au point par le musicothérapeute spécialiste des acouphènes Philippe Barraqué, apporte une solution pérenne aux patients atteints d’acouphènes récents ou non. Elle est...
  • Acouphènes, le juste prix d'une thérapie - Philippe Barraqué
    Les acouphènes sont un marché porteur tant pour les fabricants de prothèse que pour les méthodes anti-acouphènes. Comment sélectionner les meilleurs thérapies au plus juste prix. Philippe Barraqué, musicothérapeute et expert santé, vous conseille. Le...
  • Promotion Acouphènes Tout doit disparaître!
    Comment supprimer vos acouphènes? La méthode Stop Acouphènes ™ vous apporte des solutions pour venir à bout de vos dysfonctionnements auditifs afin de mieux les gérer, les apaiser, les accepter. En ce moment, des promotions à prix très doux sur les Packs....
  • Et si votre casque audio pouvait détecter vos risques d'acouphènes? C'est fait.
    La nouvelle technologie Plextek est conçue pour fonctionner avec un casque audio et permet de détecter précocement les premiers signes cliniques des risques d’acouphènes. Le principe est de mesurer les signaux envoyés par le cerveau en réponse à un stimulus...
  • Handicap, programmes des candidats à la présidentielle au banc d'essai - Philippe Barraqué
    Le handicap n’est pas la préoccupation première des médias pour l’élection présidentielle. Les français ne s’y intéressent que lorsqu'ils sont eux-mêmes concernés. Mais que proposent les candidats? Petit tour d’horizon des programmes « handicap » très...
  • Pack oreiller, la solution anti acouphènes
    Le pack Oreiller permet de retrouver des nuits douces sans être gêné par vos acouphènes. Il comprend les 2 CD Stop Acouphènes contenant toutes les fréquences de masquage et un mini haut-parleur extra plat à glisser au fond de votre oreiller. Ce pack a...
  • L'oignon soulage les maux d'oreilles
    Qui n'a pas déjà souffert de maux d'oreilles? Surtout en période hivernal où le froid se mêle aux expositions venteuses. Plusieurs remèdes: le bonnet sur la tête pour se protéger à l'extérieur et l'oignon pour soulager les douleurs lancinantes, parfois...
  • Vertiges de Ménière, ça se soigne comment?
    Le traitement des vertiges de Ménière repose sur l’isolement du patient et l’administration de différents médicaments : anti vertigineux, sédatif, anti nausée. Le traitement de fond vise à prévenir la récidive des vertiges. Il se subdivise en traitements...
  • Troubles auditifs, l'armée américaine s'en occupe - Philippe Barraqué
    Nombreux sont les troubles auditifs des militaires américains dont les causes sont le maniement des armes et les séquelles post traumatiques liés à la guerre. Il existe pour cela un centre d'excellence pour les traiter. Ce centre américain de prévention...
  • Les hallucinations auditives, comment vivre avec? Philippe Barraqué
    En psychiatrie, l’entente de voix est signe de psychoses redoutées telles que la schizophrénie. Mais en la revendiquant comme une singularité avec laquelle il est possible de vivre, ce qu'on appellent désormais "des entendeurs de voix" font sortir les...

Pages

Liens